Le traitement multi-attaches en orthodontie

Sourire avec un appareilIl est réalisé après l’établissement d’un diagnostic précis. Ainsi le praticien a pu déterminer la stratégie à adopter. Le traitement multi-attaches en orthodontie est le plus fréquent.

La durée du traitement

C’est le praticien qui donne le cadre temporel mais cela reste une estimation donnée à titre indicatif sans engagement.

Plusieurs critères viennent influencer la durée du traitement :

  • la complexité du cas,
  • la coopération du patient,
  • la réponse de chaque patient au traitement,
  • l’amplitude des déplacements dentaires,
  • les caractéristiques de la croissance osseuse propres au patient (insuffisante ou excessive),
  • dans certains cas, il faut patienter pour l’arrivée de dents permanentes.

Voici les différentes phases de ce traitement.

Présentation du Cas avec extraction de 4 prémolaires

Dans le cas qui traite l’extraction de 4 prémolaires, le décalage entre la partie haute et la partie basse est importante ainsi que le chevauchement des dents. Cette situation a eu pour conséquence de devoir réaliser un bilan complet qui met, souvent, en avant le fait d’extraire les premières prémolaires.
Le choix s’est porté sur les dents a proximité de la problématique rencontrée ou des dents les plus abimées. L’orthodontiste demandera l’intervention d’un chirurgien-dentiste au préalable de l’installation de l’appareil, pour enlever ces 4 prémolaires.

1ère étape : Nivellement des dents dans un traitement multi-attaches

Pratique
Cette partie doit permettre de commencer l’alignement des dents. Elle est pratiquée avec l’usage de fils très souples et de faible calibre. Ils donnent la possibilité de:

  • Rétablir sur un plan horizontal l’ensemble des dents,
  • Relever les molaires,
  • Effacer les chevauchements,
  • Débuter l’alignement des dents.

Durée
Cette phase a une durée qui varie en fonction de la difficulté du cas rencontré. Elle peut s’étaler de 6 à 9 mois.

2ème étape : Repli des canines

Pratique
Ce repli est une étape fondamentale qui va donner la possibilité de faire de la place sur le devant de l’arcade. Cela est possible en reculant les canines. Le but est de :

  • Finir l’alignement des incisives commencé à l’étape précédente,
  • Relever et reculer des incisives trop proéminentes.

Dans cette phase du traitement multi-attaches, nous ajoutons des chainettes d’élastiques, ou des petits ressorts.

L’importance du niveau de recul des canines se fera en fonction de l’importance de la proéminence et l’obstruction des incisives. Le problème d’ancrage lié au recul des canines sera donc fondamental.

Durée
Cette partie du traitement peut avoir une durée variable de 6 à 8 mois.

3ème étape : Fermeture des espaces

Pratique
Maintenant les arcades sont nivelées. Les dents ont repris un alignement normal et les canines sont en repli.
Il est temps de passer à l’étape de fermetures des espaces résiduels. Le but est d’effacer les espaces d’extraction. Voici 2 approches :

  • le recul des incisives
  • le regroupement d’un recul des incisives et e l’avancée des molaires.

Durée
Elle peut aller de 4 à 6 mois.

4ème étape : Correction du décalage des arcades

Pratique
Même si les arcades sont correctement nivelées, alignées et sans espaces, il est possible que l’encastrement ne soit pas correct. Ce décalage doit être effacé. L’étape est cruciale pour un fonctionnement de la mâchoire. Cela donne au traitement toute sa valeur préventive. La mise en place est réalisée comme suit :

  • Utilisation des élastiques inter-maxillaires,
  • Si les décalages sont plus sévères, il est possible d’utiliser le Forsus, c’est un système de propulsion de la mâchoire inférieur porté en permanence.

Durée
4 à 8 mois en fonction du patient et de son implication.

5ème étape : Finitions et engrènement dans un traitement multi-attaches

Cette partie concerne les finitions, le but est de tout vérifier et d’appliquer les dernières corrections nécessaires un traitement optimal. Cela inclut la partie technique et la partie esthétique lié l’emboitement de la mâchoire et de l’engrènement des dents.
Dans de nombreux cas, le port de petits élastiques verticaux favorise une bonne relation entre les dents du haut et celles du bas.

A savoir

Une fois le traitement réalisé, il faut prendre le temps de déposer l’appareillage et de pratiquer un polissage des dents dans le but de supprimer la colle résiduelle. Des empreintes sont prises pour réaliser les appareils de contention.