Pathologies et rééducation Maxillo-faciale

Femme problème de dentsLes pathologies concernées sont nombreuses mais localisées précisément sur la cavité buccale et le visage. Elles regroupent les différentes lésions de la sphère maxillo-faciale ou oro-faciale. La rééducation Maxillo-faciale est nécessaire lorsque les actions de boire, manger, parler ou respirer sont compliquées.

L’appareil maxillo-facial

Il est composé de l’os temporal et du conduit auditif au niveau desquels s’articule la mandibule qui supporte les dents inférieures et le crâne. Le crâne et l’os temporal s’emboîtent grâce à un disque appelé ménisque. Ces structures sont ensuite soutenues par des muscles et ligaments. La perturbation de l’articulation temporo-mandibulaire impacte considérablement le fonctionnement du système maxillo-facial. (Pour en savoir plus)

Les pathologies maxillo-faciales

Elles peuvent être très variées : œdèmes de la face et du cou, cicatrices, paralysies faciales, fractures de la face, limitations d’ouverture buccale, douleur de la face (musculaire, articulaire ou nerveuse), traitements des dyspraxies oro-faciales…
Les pathologies concernent les fonctions de : parler, manger, boire et respirer. Pour réaliser un diagnostic, il est nécessaire d’observer les symptômes qui peuvent être nombreux :

  • Fatigues visuelles,
  • Craquements,
  • Blocage de la mâchoire,
  • Douleurs aux tempes,
  • Céphalées,
  • Etc.

La rééducation Maxillo-faciale ou « thérapie par le mouvement »

Les objectifs de la rééducation Maxillo-faciale

  • Équilibre musculaire et articulaire du crane, de la mâchoire et des cervicales),
  • Respiration naso-nasale uniquement en utilisant le nez,
  • Position optimale pour
    • Boire : de la langue, des lèvres, des joues au repos et de la déglutition,
    • Parler : de la phonation
    • Manger : de la mastication

Les raisons de la rééducation Maxillo-faciale

Elle intervient dans les cas où :

  • Le fonctionnement de votre langue, votre mâchoire, vos lèvres ou votre respiration peuvent être cause de ralentissement voir même d’échec du traitement orthodontique.
  • La prévention pour éviter la pose d’un appareillage orthodontique ou avant la pose.
  • La mauvaise utilisation du nez peut inclure une respiration buccale et donc une bouche ouverte en permanence… et des lèvres peu toniques…
  • Une position anormale de la langue au repos associées à une déglutition atypique (avaler de façon incorrecte) plus de 2500 fois par jour rien que la salive… peut modifier la position des dents !
  • Les tensions musculaires et/ou une asymétrie de mobilité de mâchoire entrainent une mastication unilatérale (Manger que d’un coté ) qui peut créer un déséquilibre dentaire…
  • Les douleurs de la face : dents oreilles, crâne… ou des craquements au niveau des ATM à l’ouverture, à la fermeture de la bouche ou en prévention (avant ou pendant la pose d’une gouttière).
    Problèmatique des ATM : il est essentiel d’appréhender l’importance des Articulations Temporo-Mandibulaires. Elles sont composées de 3 articulations : une articulation avec le crâne de chaque côté de la mâchoire et l’ensemble des dents qui forment la 3eme articulation. Le positionnement des dents et de la langue influent sur les ATM. (Pour en savoir plus sur les ATM)
  • Des pathologies type rhinite chronique, otite, sinusite, SAOS (syndrome d’apnées obstructive du sommeil), troubles de la trompe d’eustache mais aussi acouphènes et vertiges (s’ils ne sont pas d’origine vestibulaire). Une position linguale de repos correcte ainsi qu’une bonne fonction linguale et nasale conditionnent un drainage efficace des voies respiratoires et de la trompe d’eustache.