Les enfants, même peur chez l’orthodontiste que chez le dentiste ?

enfant et orthodontisteNous vous présentons aujourd’hui un article avec le témoignage d’une maman. Elle exprime le périple qu’ont représentées les séances de sa fille chez le dentiste.

L’approche de l’Orthodontie est plus rassurante et la pose d’un appareil est réalisé sans douleur…

Une peur réelle et profonde du dentiste

« Ma fille qui a aujourd’hui neuf ans est effectivement terrorisée par la fraise du dentiste. Les caries sont apparues très jeune, les premières vers l’âge six ans, je crois. Jeanne (le prénom a été modifié) se brossait pourtant bien les dents matin et soir. […] Et puis il a bien fallu consulter, elle se plaignait d’avoir mal et je voyais bien ce petit point noir sur sa dent. J’ai décroché mon téléphone et ai pris rendez-vous.

Verdict : une carie, puis deux, puis trois, découvertes le même jour ! Nous avons donc pris ce que j’appelle un « abonnement ». Toutes les semaines pendant ce qui m’a semblé être des mois, nous nous rendions au cabinet dentaire. […] En fait elle a eu mal lors du premier soin. La carie était très profonde… ça été, pour elle et moi, le début d’un long et difficile périple !

Quand Lucie savait qu’elle allait chez le dentiste le lendemain, elle n’en dormait pas de la nuit et donc moi non plus. Plus le rendez-vous s’approchait et plus l’anxiété était grande, elle se mettait à pleurer dès qu’elle entendait prononcer le nom de ce pauvre malheureux.
Il était presque obligé de la clouer à sa chaise pour pouvoir la soigner. L’anesthésie n’était pas envisageable non plus… il aurait fallu qu’elle garde la bouche ouverte pour la piqûre ! […]
La seule solution, l’Atarax ! Et pourtant je suis contre ce genre de traitement pour les enfants. Et même avec cet anxiolytique, elle avait encore peur.

 

Et maintenant l’orthodontie…

Aujourd’hui les choses se sont un peu tassées. Les dents définitives de Jeanne ont l’air de meilleure qualité, et les dernières interventions n’étaient que mineures : la fraise est restée bien à sa place sur son socle !

Je me pose tout même la question de savoir comment va se passer son traitement en orthodontie. Va-t-elle encore devoir prendre des médicaments avant chaque rendez-vous ?

Emmener un enfant chez l’orthodontiste, c’est différent tout de même… En même temps, ayant porté moi-même des bagues lorsque j’étais plus jeune, je me rappelle que la pose de ces dernières n’était pas sans douleur.

Et après chaque visite, je mangeais de la soupe pendant deux jours ! Nous verrons bien… »

 

La vision de l’orthodontiste

Ce témoignage montre à quel point des problèmes dentaires peuvent créer de vrais phobies.

Cependant, les enfants n’ont pas à avoir peur d’aller chez l’orthodontiste. En effet aujourd’hui, du fait de l’avancée scientifique, la pose  des appareils est réalisé en douceur et ne provoque pas de douleurs.

L’usage des fils à mémoire de forme permet de ne plus occasionner des douleurs les jours qui suivent la pose des appareils. Ils délivrent de très faible forces sur les dents

Par ailleurs, les 2 jours qui suivent la pose de l’appareil ne sont plus douloureux comme à votre époque grâce à l’utilisation des fils à mémoire de forme.

Le témoignage est tiré d’un article du site : http://www.orthodontie-paris15.fr

Share: