Qu’est-que la classification orthognatique ?

petit-sourire-classification-orthognatiqueQuand nous parlons de classification orthognatique cela veut dire que la mâchoire qui est restée petite. Cette taille peut donc provoquer des malocclusions. La classification dentaire d’une mâchoire inférieure rétractée correspond à la classe II-1 & II-2, car nous nous basons sur la classification des malocclusions selon Angle (classe I, classe II-1 & II-2, classe III).
Pour bien comprendre cette classification orthognatique, il est nécessaire de décomposer le mot. Nous avons « retro » qui veut dire « recul » et « gnathos » qui veut dire « mâchoire ».

Les deux types d’occlusion : Angle classe II-1 & II-2

C’est lors du passage d’une malocclusion d’une classe II-2 à une classe II-1 qu’il est possible de réaliser une opération chirurgicale orthognatique (type BSSO), afin de rétablir une occlusion normale de classe I.

Le « Prognathisme » de la mâchoire supérieure ou protrusion de la mâchoire supérieure

Cet état de la mâchoire supérieure est extrêmement rare. Malgré tout, il est possible de diviser ce prognatisme en deux groupes :

  1. prognathisme de la mâchoire supérieure (hyperplasie maxillaire),
  2. proalvéolie (souvent lié à l’origine ethnique).

Nous pouvons considérer que le patient présente un réel prognathisme de la mâchoire supérieure quand la mâchoire supérieure est trop grande, selon ses trois axes : elle est trop large, trop saillante et trop longue verticalement.
Il est impossible de mélanger ces deux groupes avec le rétrognathisme de la mâchoire inférieure, que nous rencontrons de manière habituelle.

Le cas de la Proalvéolie

Cela se présente quand Les patients ont seulement des anomalies alvéolaires au niveau des dents antérieures. Elles apparaissent horizontalement (trop de protrusion vers l’avant), mais sans entraîner d’effets verticaux. Dans cette situation, si une intervention chirurgicale est réalisée, il est nécessaire de faire reculer la mâchoire supérieure ou à subir un traitement orthodontique avec extraction des prémolaires, ou l‘une et l’autre solution. La plupart du temps, cette intervention est liée au déplacement vers l’avant de la mâchoire inférieure.

La chirurgie orthognatique implique un déplacement vers l’avant de la mâchoire inférieure (BSSO- « Bilateral Sagittal Split Osteotomy » ou « ostéotomie sagittale mandibulaire bilatérale »). Il n’est pas rare de devoir décaler la mâchoire vers l’avant du menton.

En savoir plus :

Angle – classification orthognatique est connu comme étant l’un des orthodontistes les plus importants du début du 19ème siècle. Il a établit une classification dont l’organisation repose sur la dimension antéropostérieure (plan sagittal) et ne tient pas compte de la divergence verticale (chaque visage long ou court peut avoir une occlusion de classe I, II ou III), ni de la divergence transversale (visage étroit ou large).